Comment se déroule une consultation chez un psychologue ?

Vous êtes submergé par la fatigue, les troubles d’humeur ou quelque chose d’anormale ? Vous avez constaté que quelque chose ne tourne pas rond dans votre tête ? Pas de panique, le mieux est de consulter un psychologue pour votre santé mentale. C’est une personne formée pour vous aider à aller mieux. Ci-dessous, découvrez comment se déroule la consultation chez un psychologue.

Le contexte de votre présence

Que ce soit pour la première fois ou suite à des précédentes visites, ouvrir la porte du cabinet de psychologue n’a jamais été un geste simple. Cet acte est le  signe d’une volonté de changer les choses qui, en soi, est déjà un succès. La première chose que le psychologue vous demandera est bien évidemment de savoir les raisons qui vous amènent à faire une consultation.

A découvrir également : Crédit immobilier sur une banque en ligne : quels sont les avantages ?

Il y a sans doute un élément déclencheur qui vous a poussé à venir consulter. Il peut s’agir d’une prise de conscience, d’une envie de faire bouger les choses, une obsession grandissante, etc. Il est aussi important que le thérapeute sache s’il s’agit de votre première consultation psychologique ou non. C’est une étape cruciale pour permettre à ce dernier de mieux cerner votre problématique.

Votre problématique

À cette étape, vous analyserez ensemble toutes les données sur le problème afin de définir les objectifs. Il sera aussi question d’établir les directives sur les traitements et méthodes à utiliser. Le psychologue aborde le sujet de votre gestion de la crise et de comment vous faites pour tenter de résoudre le problème.

Lire également : Quelle psychothérapie choisir ?

Ce dernier tentera également de connaître l’impact de ce mal-être sur votre quotidien. Cependant, il est essentiel pour vous de sentir si le courant passe entre vous et votre psychologue thérapeute afin de mener à bien votre thérapie. Vous risquez en effet de ne pas faire de progrès si vous n’êtes pas à l’aise avec ce dernier.

Le bilan

Si vous avez décidé de consulter un psychologue, c’est certainement que vous vous trouvez dans une situation qui ne vous convient plus et que vous avez envie d’en sortir.En précisant clairement votre objectif, ce dernier pourra plus facilement vous guider et vous sortir de cette situation.Bien évidemment, la thérapie n’est pas une solution miracle.

Il faut souvent du temps pour ressentir les effets positifs sur votre santé mentale.Pour estimer le niveau de changement, chaque séance est notamment accompagnée d’une auto-évaluation. Le psychologue vous remet en effet des exercices que vous devez faire à la maison. Sur ceux-ci se baseront les discussions de la séance suivante jusqu’à ce que les objectifs soient atteints.

La phase d’exploration et de compréhension

La phase d’exploration et de compréhension est une étape cruciale dans le processus thérapeutique. Elle permet au psychologue de comprendre vos difficultés, votre personnalité, mais aussi les éventuels troubles qui vous affectent. Cette démarche nécessite que vous soyez honnête avec vous-même et envers votre praticien.

Le psychologue doit effectivement obtenir des informations précises pour pouvoir poser un diagnostic fiable et adapter sa pratique à vos besoins spécifiques. Durant cette étape, il peut utiliser différentes techniques comme l’entretien clinique ou encore la passation de tests projectifs. Son but : cerner au mieux votre fonctionnement mental afin d’informer ses choix thérapeutiques futurs. Grâce à cette exploration rigoureuse du patient, s’établit entre lui et le psychologue une relation de confiance indispensable pour qu’une guérison soit possible.

Les différentes approches thérapeutiques utilisées par les psychologues

La prise en charge thérapeutique peut varier selon les pratiques du psychologue, mais elle doit toujours être adaptée aux besoins spécifiques de chaque patient. Voici quelques-unes des approches thérapeutiques les plus courantes :

Cette approche se concentre sur la manière dont une personne perçoit et traite l’information. Le but est d’aider le patient à identifier ses schémas de pensée négatifs ou inadaptés et à les remplacer par des modèles plus productifs.

Elle repose sur une exploration plus profonde du patient, notamment de son inconscient. Cette méthode vise à mettre au jour les conflits internes qui peuvent influencer le comportement présent.

Cette approche met l’accent sur la notion que chaque individu possède un potentiel positif qu’il doit apprendre à exploiter pour trouver son propre équilibre mental. La relation entre le praticien et son patient joue alors un rôle important.

Chaque méthode a sa spécificité, mais leur objectif commun est d’établir un changement bénéfique chez le patient afin qu’il puisse s’épanouir pleinement dans sa vie quotidienne. Lorsque vous consultez votre psychologue, pensez à bien discuter avec lui des choix thérapeutiques proposés pour faire ensemble celui qui convient parfaitement à vos attentes et besoins.

La construction d’un plan d’action personnalisé

Une fois que le psychologue a évalué les besoins et attentes du patient, il peut proposer un plan d’action personnalisé. Celui-ci est adapté à chaque situation individuelle et permettra au patient de travailler sur ses difficultés en suivant des étapes précises.

Ce plan d’action peut inclure plusieurs objectifs de thérapie, selon les besoins du patient. Par exemple, si une personne souffre d’anxiété sociale, l’objectif principal pourrait être de lui apprendre à mieux gérer son stress dans ce genre de situations. Le plan pourrait alors inclure des exercices pour aider le patient à se détendre avant une rencontre sociale, ainsi qu’un travail sur la confiance en soi.

Le psychologue fixera aussi avec son patient un nombre spécifique de séances nécessaires pour atteindre ces différents objectifs. Cela dépendra bien sûr des besoins individuels et peut varier considérablement selon les patients.

Pendant toute la durée du traitement, pensez à bien choisir un psychologue qui correspond à ses problèmes spécifiques et cela dans un environnement confidentiel propice au dialogue entre professionnel et patient. Veuillez noter que la guérison ne vient pas compulsivement après quelques séances mais plutôt après plusieurs mois d’engagement et de travail en communauté.

La durée et la fréquence des séances de suivi

La durée et la fréquence des séances de suivi dépendent grandement du patient. Le psychologue adaptera le traitement à chaque cas spécifique, en fonction de l’objectif principal de la thérapie ainsi que des progrès réalisés.

En règle générale, les consultations ont lieu une fois par semaine ou tous les deux semaines. Cela donne au patient suffisamment de temps pour travailler sur les objectifs fixés tout en permettant un rythme régulier dans le processus de guérison.

Quant à la durée des séances, cela varie aussi selon le besoin individuel du patient et peut durer entre 45 minutes et une heure.

Il peut être nécessaire d’avoir davantage d’interventions ou un traitement supplémentaire tel qu’un médicament prescrit par un médecin psychiatre.

Il faut préciser que la régularité dans le suivi de ses rendez-vous est cruciale pour réussir son parcours thérapeutique. Si votre emploi du temps change fréquemment ou si vous avez tendance à annuler vos rendez-vous régulièrement, cela pourrait avoir un impact négatif sur votre progression personnelle vers la guérison.

Bien évidemment, les séances de suivi sont confidentielles et le psychologue ne partage pas d’informations sur son patient. Les patients peuvent donc être assurés que leurs conversations demeurent privées.

ARTICLES LIÉS