Où apprendre le code de la route ?

Tout le monde voudrait se rendre sain et sauf à une destination donnée en employant, n’importe quel moyen de déplacement (la marche, la moto, les véhicules ou bus). Malheureusement, il arrive bien des jours où l’on se confronte à des embouteillages d’une part ou à des accidents de circulation d’autre part.

Quelles sont les causes de ces imprévus de la circulation ?

Les bouchons auxquels nous pouvons assister sont très souvent dus au fait que les usagers de la route se donnent à eux-mêmes la priorité de passage ; cette situation bloque la circulation de tous les côtés, puisque chacun est pressé de vite se rendre à son point d’arrivée et ne veut laisser passer l’autre.

A découvrir également : Où trouver code de la route ?

Quant aux accidents de la route, ils sont parfois liés à des excès de vitesse, aux manques de concentration, à la perte de frein lors de la conduite, à la vétusté des pièces du moyen de déplacement, aux états d’ivresse en chemin, aux non-respects des feux tricolores, pour ne citer que celles-là.

Pourquoi instaurer un code de la route ?

À l’instar des êtres humains qui établissent des règles de vie en société, le besoin d’instaurer des règles pour une bonne circulation des personnes et des biens s’avère nécessaire. Ceci a pour effet de soumettre tout usager à des sanctions, en cas de non-respect dudit code. Ainsi, nous assistons entre autres à l’implantation des feux tricolores et des dos d’âne.

A lire également : Voitures Mercedes-Benz d'occasions pour moins de 30 000 euros

Des policiers sont aussi présents sur les voies afin de réguler la circulation en cas de dysfonctionnement par exemple des feux tricolores et de veiller au respect du code de la route par les utilisateurs de l’autoroute. C’est pourquoi, à des moments donnés, les policiers procèdent à des fouilles inopinées dans l’optique de s’assurer de la mise à jour des pièces du véhicule et de faire des contrôles de routine.

Qui sont concernés par le code de la route ?

Tous ceux qui sont susceptibles de se retrouver sur la voie sont concernés par le code de la route. Il s’agit notamment des piétons (élèves, étudiants, vendeurs, mendiants), des conducteurs de vélo, motos, voitures, bus, camions et trains. Sur un carrefour, vous vous trouvez en face de trois autres véhicules. À qui laisser la priorité, seul le code de la route peut vous orienter.

De même, le feu est passé au vert et vous voulez passer alors qu’il y a une ambulance qui vient du feu situé à votre gauche, faites appel au code de la route. Vous êtes à pied et vous désirez traverser, regardez à gauche et à droite d’abord. Seule l’étude de cette dernière peut vous faire sortir d’une situation ambigüe ou réussir à l’éviter.

Lieu idéal pour apprendre le code de la route

Cet apprentissage passe par son téléphone, son ordinateur ou sa tablette et peut se faire sur le net sur les sites comme celui de Ornikar. Toutefois, il existe certaines structures spécialisées dans la formation au code et à la délivrance du permis de conduire.

Tout le monde peut suivre cette formation payante auprès des auto-écoles.

Ces structures sont chargées de donner les cours par des professionnels aguerris. Et ce, aussi bien de façon théorique (étudier le code) que pratique (faire la conduite). Elles sont habilitées à former le candidat en fonction du permis qu’il souhaite obtenir. Les différents permis sont fonction du type de moyens de déplacement à utiliser (moto, véhicules légers, poids lourds).

Les cours peuvent être donnés de manière accélérée ou de manière normale. Et ce, en vue de répondre à la disponibilité du candidat. Ce lieu reste le meilleur endroit où le candidat peut se faire former convenablement. En effet, les professionnels de ces centres se mettent continuellement en veille. Ainsi, ils peuvent s’enquérir des nouvelles réformes liées à la législation du code routier.

Que nous enseigne le code de la route ?

Nul n’est censé ignoré la loi dit-on. Connaitre son code, revient à ne pas conduire en état d’ivresse ; mettre sa ceinture de sécurité au volant ; respecter les panneaux de signalisation ; toujours donner la priorité à droite ; l’interdiction de communiquer au téléphone en pleine conduite ; respecter les vitesses de dépassement ; donner la priorité aux véhicules prioritaires (corbillard, ambulance, sapeur-pompier, etc).

ARTICLES LIÉS