Les différents formats et types de papier

Avant toute création, il est nécessaire d’avoir en tête, le type et le format de papier que vous comptez utiliser. En effet, certains formats de papier peuvent être mieux adaptés à une création plus que d’autres. Selon qu’il s’agisse d’une information en entreprise ou un kakémono pour une communication publicitaire, vous n’utiliserez pas le même format. En ce qui concerne le type, ils sont également variés vous donnant une garantie de choix selon vos besoins. Voici un tour d’horizon sur le sujet.

Les différents formats de papier

Il existe trois grandes catégories de format renfermant chacune des classifications selon la taille des papiers. En général et selon le pays, la taille d’un papier peut être déterminée par ses pixels. Néanmoins, ce sont des modalités qu’il n’est pas simple de cerner. Vous pouvez alors vous baser sur leurs dimensions qui sont des mesures métriques qu’on peut facilement retenir.

Lire également : La méthode Six Sigma : l’excellence opérationnelle

Les papiers de la série A (A0 à A10)

La classe A est une catégorie qui renferme 10 catégories de formats différents. Vous avez dans un premier temps, les papiers A0. Ce type de papier est le plus grand que vous retrouverez dans cette classe. Il mesure 118,9 x 84,1 cm et offre une surface de 0,999 949 m2, environ 1 m².

Vous avez ensuite les formats A1 et A2 ayant des dimensions respectives de 59,5 x 84,1 cm et de 42 x 59,4 cm. Ces deux types de formats sont généralement utilisés pour la réalisation des plans d’architecte, mais aussi pour la communication.

A découvrir également : Pourquoi la switch ne marche pas sur la télé ?

En effet, dans la catégorie des formats A, il n’est pas utile de mémoriser toutes les dimensions. Il existe un lien logique entre les papiers de cette catégorie vous permettant de passer d’un format à un autre. Pour cela, il vous suffit de diviser la longueur d’un format supérieur par 2 pour obtenir la largeur du format inférieur.

Sa longueur n’est rien d’autre que la largeur du format supérieur. Avec un format A0, vous pouvez donc déduire toutes les dimensions des autres formats de cette catégorie.

Les papiers de la classe B

Il existe également 10 formats de papier dans la classe B. Néanmoins, ce sont des formats généralement plus grands que les papiers de la classe A à catégorie équivalente. Un papier B0 sera donc plus grand qu’un papier A0 et ainsi de suite.

Les formats de cette classe répondent également au même principe de calcul que celui utilisé dans la catégorie A. Le format B0 a pour dimensions 100 x 141.4 cm. Le format inférieur qui le suit étant le papier B1, ses dimensions sont donc de 70,7 x 100,0 cm. Par déduction, vous aurez toutes les dimensions des papiers de la catégorie B jusqu’au format B10.

Les papiers de la classe C

La classe C regroupe des enveloppes de format C0 à C10. Pour passer d’un format supérieur à un format inférieur, la méthode de calcul est le même que celui utilisé dans les cas précédents. Comme vous pouvez bien vous en douter, ce sont des enveloppes, et donc pas des papiers pouvant vous servir pour des impressions. Néanmoins, elles peuvent servir à contenir des papiers de formats équivalents.

Pour faire simple, une enveloppe C0 peut contenir un papier de format A0. Logiquement, une enveloppe de format C1 contiendra les papiers A1, etc. Pour les papiers de la classe B, ils doivent être pliés en deux avant de pouvoir s’insérer dans une enveloppe C du même format.

Les types de papier : quels sont-ils ?

papier

Pour vos besoins d’imprimerie, il existe de nombreux types de papier.

Le papier couché

Le papier couché doit son appellation au processus chimique dont il est issu. Sa blancheur caractéristique y est liée. C’est un papier haut de gamme présentant une surface imperméable. Il se décline néanmoins en plusieurs catégories pour ne pas vous limiter dans vos choix.

Vous avez donc dans un premier temps le papier couché brillant, utile pour vos communications publicitaires. Ensuite, vous pouvez opter pour le papier couché satiné. Ce dernier peut être utilisé pour les impressions de tout type. Pour finir, vous avez les papiers couchés mâts. Ceux-ci sont plus indiqués pour vos réalisations artistiques.

Les papiers autocopiants

Si vous devez imprimer des feuilles de carnets, le papier autocopiant sera votre meilleur allié. En dehors du papier carbone, c’est la variante qui se prête au mieux à cet exercice.

Le papier offset

Ce type de papier vous permet de réaliser vos différentes impressions de communication. En entreprise, un papier offset modèle « tête de lettre » sera utile pour l’élaboration des courriers par exemple. Si vous comptez réaliser des cartes de remerciement ou des invitations, ce sera également le bon choix.

La classe des papiers rigides

On retrouve dans cette catégorie, des papiers assez rigides pour servir de base pour les cartes d’invitation. C’est le cas du papier bristol ou même du carton. Ce dernier sera utilisé pour la réalisation des boîtes. On retrouve également ici le papier kraft pouvant servir d’enveloppe ou plus généralement d’emballage.

Il est également possible de faire usage des papiers de création. Ils s’insèrent dans vos documents pour apporter surtout une touche d’originalité. Pour cela, il en existe une grande variété pour répondre à tous les besoins.

ARTICLES LIÉS